Sélectionner une page


« La baleine volante » est une opportunité de taquiner les normes.
Avec la Compagnie RasOTerrA, seul l’imprévu est à prévoir !
Lancé sur un vélo acrobatique au milieu d’une piste de 10m de diamètre en grande proximité avec le public, le trio se joue des codes des corps et de la gravité, parvenant à donner des ailes aux baleines et à doubler de volume sans prendre un gramme. Succomberez-vous au « balenisme », l’art de l’absurde, de l’anticonformisme et surtout de la fantaisie ?

En italien, « rasoterra » signifie au ras du sol ou en rase-motte. Le travail de la compagnie s’impose comme un saut, un décollage, un défi à nos pieds collés à la terre. Après le duo « Linge sale », l’intense travail physique et créatif de Damiano Fumagalli et Alice Roma s’adjoint la complicité de Claire Ruiz. En trio, la compagnie RasOTerrA s’envole toujours un peu plus haut, en main à main comme à vélo.
Spectacle créé en coproduction par le projet de coopération transfrontalière Pyrénées de cirque – dispositif Chemins de Création, dans le cadre du POCTEFA ; Ville de Riom.
Avec le soutien de : La Grainerie- fabrique des arts du cirque et de l’itinérance (Balma-Toulouse Métropole) ; Lacaze aux sottises (Orion) ; l’Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque, (Bruxelles); La Fabrique – Université du Mirail, Toulouse ; La Central del Circ (Barcelone) ; Centre Culturel du Brabant wallon (Court Saint Etienne -BE) ; Le columban (Wavre -BE) ; Act’en scène (La Bastide de Sérou).