Sélectionner une page

Dans cette nouvelle création nous aborderons le thème de la contamination.
Ce mot est fréquemment utilisé dans différents domaines, notamment dans le monde de l’art ces dernières décennies. Il a subi le même destin que d’autres mots comme « amour », il est devenu poly contextuel et poly sémantique, à savoir qu’il est utilisé dans plusieurs contextes différents pour signifier plusieurs choses souvent incohérentes entre elles.
La contamination est la propagation d’un mal, d’un vice, d’un défaut, d’un bâillement, d’un rire, d’une vertu, d’un incendie…
Curieusement dans le monde de la science, le mot contamination a une connotation négative et indique souvent un processus irréversible, indésirable et problématique.
Au contraire, le monde de l’art l’utilise quasiment toujours de manière positive.
Qu’en est-il dans nos sociétés ?
Le virus du rire se propage à grande vitesse, il crée un lien direct entre les artistes et le public.
Les acrobaties impressionnantes sont elles aussi vecteurs d’émotions.
À travers ce contact visuel et émotionnel nous allons perturber l’équilibre du spectateur dans ses valeurs traditionnelles et individuelles, pour lui parler de la contamination dans nos vies.

En italien, « rasoterra » signifie au ras du sol ou en rase-motte. Le travail de la compagnie s’impose comme un saut, un décollage, un défi à nos pieds collés à la terre. Après le duo « Linge sale », l’intense travail physique et créatif de Damiano Fumagalli et Alice Roma s’adjoint la complicité de Claire Ruiz. En trio, la compagnie RasOTerrA s’envole toujours un peu plus haut, en main à main comme à vélo.
Equipe artistique : Claire Ruiz, Alice Roma, Damiano Fumagalli – Regards extérieurs, aide à la mise en scène :
Nicanor de Elia, Sabina Scarlat – Costumes : Sari Brunel –– Production : Cie Rasoterra
Administration et Production : Cartons Production / Lemaire Amandine et Magali Caron
Coproducteurs
Spectacle créé en co-production par le projet de coopération transfrontalière Pyrénées de cirque – dispositif Chemins de
Création, dans le cadre du POCTEFA. Ville de Riom (Fr63).
Avec le soutien de :
La Grainerie, Balma (Fr31) / Lacaze aux sottises, Orion (Fr64) / Espace Catastrophe // Centre International de Création
des Arts du Cirque, Bruxelles (Be) / La Fabrique – Université du Mirail, Toulouse (Fr31) / La Central del Circ, Barcelone
(Es) / Centre Culturel du Brabant wallon, Cour Saint Etienne (Be) / Le columban, Wavre (BE) / Visuel festival Visueel
Bruxelles (BE)