Sélectionner une page

Quelque part entre la danse, le jonglage et le théâtre, ils cherchent à exprimer les petites (grandes) peurs de la vie. Ils jonglent comme ils esquivent, comme on évite des obstacles. Ils s’animent à remuer ce qu’ils ont dans les tripes pour trouver un moyen de s’en sortir, de faire face à la réalité qui les entoure. Parce que le drame ne se joue pas forcément là où l’on croit, peut être que se perdre pour de bon n’est pas une si mauvaise chose que ça.

HappyFace parce qu’on aime sourire, on aime rire aussi. Mais on aime bien aussi quand ça grince, quand ça remue de dedans. Quand ça sort et que ça tache les murs.
On se rencontre en 2010 à l’Ecole de cirque Bordeaux. On se sépare quelques années, puis on se retrouve en 2014 avec l’envie de créer ensemble. On reprend alors nos massues comme on prendrait des pelles pour chercher un trésor ou des masses pour détruire un mur. Nous commençons par créer le spectacle de rue « Passe par la fenêtre et cours » qui tourne dans les festivals de France depuis l’été 2015. Nous intégrons en parallèle l’année d’insertion professionnelle de l’Ecole de Cirque du Lido de Toulouse pour aborder la création d’un spectacle long de salle dont la sortie est prévue fin 2017 avec toujours les mêmes envies fondatrices : honnêteté, sensibilité et débordement.